Appliquer la méthode SAFe en 7 étapes

Implementing SAFe with a 7-step roadmap

Vous entendez souvent parler de la méthode SAFe (Scaled Agile Framework) ? Elle est devenue synonyme de l’agilité à grande échelle pour les grandes entreprises. Pourtant, sa mise en œuvre peut être complexe.

De nombreuses entreprises tentent de déployer l’agilité à grande échelle mais se heurtent à des résistances au changement de la part de leurs équipes ou à la difficulté de concevoir une feuille de route claire pour appliquer SAFe. Ces défis sont souvent les raisons de l’abandon de la démarche.

La mise en œuvre d’Agile à l’échelle d’une grande organisation nécessite non seulement un changement de mentalité, mais aussi des ressources dédiées à la formation de vos équipes Vous devez aussi recruter du personnel et des consultants externes afin de préparer le terrain pour cette nouvelle approche.

Dans cet article, découvrez comment appliquer le framework SAFe à l’aide de notre feuille de route en 7 étapes

TABLE DES MATIÈRES

Agile, Lean, SAFe et le chemin vers l’efficacité

La transformation digitale a modifié la manière dont les entreprises rivalisent sur leurs marchés. Grâce à l’essor de technologies disruptives toujours plus sophistiquées et à l’évolution des connaissances et des attentes des utilisateurs, les cycles de vie des produits et services se raccourcissent.

Face à cette dynamique, les entreprises doivent se réinventer pour gagner en agilité, en compétitivité et en parts de marché. Cela implique de développer leurs portefeuilles de produits ou de services.

GESTION DE PORTEFEUILLE AGILE


Faites de l’implémentation SAFe une réalité avec Triskell

Découvrez la solution PPM Agile de Triskel

Dans ce contexte, des approches comme Agile et Lean ont donné naissance à divers cadres de gestion. Ces cadres ont permis à de nombreuses entreprises d’optimiser leurs processus et workflows, en éliminant notamment les étapes non essentielles de leurs chaînes de valeur.

Elles se sont adaptées rapidement à leur nouvel environnement concurrentiel, lançant des produits et services innovants plus efficacement. L’agilité et la capacité à répondre aux besoins changeants des clients sont devenues des atouts majeurs pour rester compétitif sur le marché actuel.

À ce jour, seules quelques entreprises ont réussi à implémenter Agile et Lean dans leurs équipes, notamment dans les secteurs informatiques et les départements de conception et développement. Leur objectif est de créer rapidement de la valeur pour l’organisation.

Cependant, ces équipes doivent souvent se coordonner avec des départements aux processus obsolètes, créant des goulots d’étranglement. Les responsables agiles se demandent alors comment étendre cette approche à l’ensemble de l’entreprise.

Certaines sociétés ont surmonté ce défi en adoptant le framework SAFe, qui combine les pratiques Lean et Agile. Elles ont ainsi pu déployer Agile au niveau des équipes, des programmes, des chaînes de valeur et des portefeuilles.

Pour en savoir plus, nous vous conseillons de lire l’article suivant, où vous découvrirez la méthode SAFe et comment ces différents niveaux sont interconnectés.

Les 7 étapes pour implémenter SAFe avec succès 

Le déploiement d’Agile à grande échelle est de plus en plus courant dans différents secteurs d’activité. Malgré la documentation très fournie déjà disponibles sur internet, de nombreuses organisations rencontrent des difficultés à agencer les étapes à suivre et à surmonter de manière claire les défis rencontrés en cours de route.

Pour faire simple, voici les sept étapes du déploiement d’Agile à grande échelle :

  1. Définir la mission et la vision de votre transition vers la méthode SAFe
  2. Nommer les responsables du changement
  3. Identifier les chaines de valeur de votre entreprise
  4. Créer de nouveaux rôles au niveau de l’équipe et du programme
  5. Former votre personnel à la méthode SAFe à tous les niveaux
  6. Lancer les premiers trains agiles de livraison (ART)
  7. Étendre et rationaliser le framework SAFe à l’échelle du portefeuille

Vous trouverez ci-dessous des explications simples sur chacune de ces étapes.

1. Définir la mission et la vision de votre transition vers la méthode SAFe

La transition vers SAFe commence par une réflexion stratégique, souvent déclenchée par l’échec à atteindre certains objectifs. L’analyse des raisons à cet échec l’amène à un point de bascule où elle choisit de miser sur le changement.

Pour déterminer si vous avez atteint ce point de bascule, posez-vous les questions suivantes :

  • Les autres entreprises de votre secteur ont-elles déjà atteint l’agilité métier ? Si oui, ont-elles généré des bénéfices et amélioré leur positionnement sur le marché grâce à cela ?
  • Voulez-vous garder une longueur d’avance sur les concurrents qui tardent à appliquer le framework SAFe pour gagner en compétitivité ?
  • Vos workflows actuels sont-ils obsolètes et source de frustration pour vos équipes ? De ce fait, diriez-vous qu’ils vous font perdre en compétitivité ?

Si vous répondez « oui » à l’une de ces questions, il est temps d’adopter SAFe.

Améliorez l’efficacité et délivrez de la valeur plus rapidement

Demandez une démonstration dès aujourd’hui et découvrez comment Triskell favorise la collaboration entre les équipes et facilite une livraison de valeur accélérée dans le cadre du framework SAFe.

2. Nommer les responsables du changement

Une fois la décision prise, formez une équipe LACE (Lean-Agile Center of Excellence) pour piloter la transition à tous les niveaux de l’organisation.

Cette équipe doit :

  • Communiquer  les objectifs et les besoins du passage à SAFe.
  • Concevoir une feuille de route avec les jalons clés.
  • Former les collaborateurs aux pratiques d’Agile, Lean et SAFe ; accompagnée de consultants externes si nécessaire.
  • participer aux événements majeurs du framework SAFe. Par exemple, comme le PI Planning et l’atelier Inspect and Adapt.
  • Mesurer la réussite de la mise en œuvre de SAFe à l’aide de KPI et autres indicateurs pertinents.

La résistance au changement est souvent le principal obstacle à votre transition vers l’agilité métier. L’équipe LACE doit inévitablement faire face à des oppositions internes à la mise en œuvre de SAFe. Il est crucial qu’elle aide ces sceptiques à comprendre les avantages significatifs de cette méthode pour l’organisation et les équipes.

 

3. Identifier les chaines de valeur de votre entreprise

Dès sa nomination, l’équipe LACE commence par identifier, lister et hiérarchiser les chaines de valeur de votre organisation. Une chaine de valeur est une séquence d’actions et d’initiatives visant à satisfaire aux exigences de vos clients.

Chaque chaine de valeur commence par un déclencheur. Elle passe ensuite par les différentes étapes du développement, qui font intervenir plusieurs équipes et processus. Elle se termine par la livraison de valeur à l’utilisateur.

La méthodologie SAFe emprunte plusieurs principes à Agile et à Lean. En particulier, la création de valeur dans les plus brefs délais et l’optimisation des processus. Elle exige aussi d’éliminer les activités qui ne produisent aucun avantage pour votre entreprise.

Identifier les chaines de valeurs permet de  :

  • Assembler des équipes ART (de l’anglais Agile Release Train) autour de chaque chaine de valeur
  • Rationaliser et optimiser vos chaines de valeur grâce aux ART
  • Hiérarchiser les ART à créer selon l’importance stratégique de chaque chaine de valeur pour votre organisation

Nous reviendrons sur les ART à l’étape 6, « Lancer les premiers trains agiles de livraison (ART) ».

4. Créer de nouveaux rôles au niveau de l’équipe et du programme

Après avoir identifié toutes les chaines de valeur, vous devez créer plusieurs rôles précis. Leur mission : guider vos équipes vers la création de valeur continue à tous les niveaux de votre entreprise.

Voici les rôles à créer  :

  • Scrum Master : chaque équipe agile compte un Scrum Master. Il veille au bon fonctionnement interne de son équipe,  en éliminant les obstacles à la création de valeur. Il forme son équipe et la guide vers l’atteinte de ses objectifs.
  • Product Owner : il définit les besoins des clients et hiérarchise le backlog. Son objectif consiste à délivrer des produits et services adaptés aux besoins des utilisateurs. Ce rôle très technique exige une connaissance exhaustive et approfondie du produit ou service sur lequel travaille l’équipe.
  • Release Train Engineer  : il est le coach d’un ART. Il anime les événements qui s’y déroulent (PI Planning, System and Adapt…) et veille ainsi à la création de valeur.
  • System Architect : il définit et communique la vision technique et l’architecture de la solution à élaborer. Il est en contact direct avec le client, dont il doit connaitre les besoins.

WHITE PAPER

Agile Portfolio Management – Agility by delivering changes as business as usual

5. Former votre personnel à la méthode SAFe à tous les niveaux

Tous les collaborateurs impliqués doivent être formés pour comprendre la méthodologie SAFe et les objectifs à atteindre. En particulier, ils doivent savoir comment les différents événements, rôles et équipes s’articulent pour apporter de la valeur. 

Cette formation peut être dispensée par l’équipe LACE ou des consultants externes certifiés SAFe.

6. Lancer les premiers Agile Release Train (ART)

À présent, vous devez créer et lancer les premiers trains agiles de livraison (ART). Les ART seront le moteur du changement dans votre organisation.

Commencez  sur des chaines de valeur non  stratégiques. Ensuite, si ces essais sont probants, vous pourrez étendre les ART aux chaines plus critiques.

Clarifiez en amont les objectifs, les missions et la valeur à délivrer aux clients des ART.  Ensuite structurez le lancement avec un succession de Program Increments (PI). Comme les itérations d’Agile, un PI se compose de plusieurs éléments :

  • un événement de planification appelé PI Planning
  • un tableau Kanban pour suivre le backlog ainsi que le statut et la progression de chaque action
  • un événement de clôture (System and Adapt), rétrospective de la progression réalisée et des améliorations à prévoir pour les PI suivants

 

Impliquez toutes les équipes responsables (de près ou de loin) de l’élaboration de la solution. Développement, conception, programmation, expérience utilisateur (UX), marketing, juridique… Mais aussi le Scrum Master et les Product Owners des différentes équipes agiles de votre société.

7. Étendre et rationaliser le framework SAFe à l’échelle du portefeuille

À l’issue de la création des premiers ART, faites le point. Ont-ils atteint les objectifs que vous aviez fixés avant leur création ? En amont, l’équipe LACE a dû définir un ensemble de KPI et autres indicateurs. Vous avez donc les moyens de mesurer la progression et la réussite de chaque ART. Vous pouvez aussi comparer la valeur apportée et les délais de livraison à vos prévisions initiales.

Le bilan est positif ? Ces ART ont créé la valeur demandée par vos clients ? Votre organisation s’est montrée agile et efficace ? 

Dans ce cas, il est temps d’étendre la méthode SAFe à votre portefeuille de produits et de projets. Appliquez-la à toutes les chaines identifiées à l’étape 3, « Identifier les chaines de valeur de votre entreprise ».

 

Questions fréquentes lors de la mise en œuvre de la méthode SAFe

Tout au long de ce processus, vous rencontrerez certainement des doutes et des résistances au changement.

SAFe est une méthodologie complexe qui demande un haut degré d’adaptabilité. Elle soulève des questions dont les réponses peuvent varier en fonction de nombreux facteurs.

L’équipe de Triskell a compilé des réponses aux principales questions que se posent les entreprises lors de la mise en œuvre de SAFe.

Combien de personnes former pour réussir la transition vers SAFe ?

Le nombre de personnes à former dépend de la taille de votre organisation. Plutôt que de vous focaliser sur un chiffre, identifiez qui a besoin de cette formation :

  • Dirigeants et responsables : Pour comprendre la méthodologie et ses avantages pour leur département.
  • Équipes participant aux Program Increments (PI) : Pour comprendre la dynamique des événements, les informations gérées et les résultats attendus.
  • Rôles spécifiques (Scrum Master, Product Owner, Release Train Engineer) : Pour accomplir des fonctions essentielles lors des événements SAFe.

Combien de temps prend la mise en œuvre de la méthode SAFe ?

La durée de mise en œuvre varie selon le degré de maturité Agile et Lean de l’organisation :

  • Entreprises avec une certaine maturité Agile (utilisation dans certains départements): Moins d’un an.
  • Entreprises très hiérarchisées sans approche Agile existante : Plusieurs années.

Combien de personnes compte un Agile Release Train (ART) ?

Un ART devrait réunir entre 50 et 125 personnes, selon la complexité de la solution à développer. Pour des solutions moins complexes, 50 personnes suffisent. Pour des solutions très complexes, plusieurs ART peuvent être nécessaires, formant un Solution Train.

De quels rôles et équipes se compose un ART ?

De tous ceux qui, dans une certaine mesure, exercent de l’influence sur le résultat final de la solution envisagée. Un ART devrait bien sûr réunir les équipes agiles ainsi que leurs Product Owners et Scrum Masters respectifs. Mais aussi des membres de différents départements dont la présence vous semble pertinente. Opérations, soutien, juridique, finance, marketing, conformité…

LIVRE BLANC (EN)

Agile Portfolio Management – Agility by delivering changes as business as usual

Comment mesurer la réussite du framework SAFe ?

L’agilité métier se mesure à l’aide de trois catégories d’indicateurs appelées « dimensions ». Voici en quoi elles consistent :

  • Résultats : mesurent la satisfaction des clients et du métier vis-à-vis de la solution fournie.
  • Flux : mesure l’efficacité de votre société pour créer de la valeur.
  • Compétence : mesure la capacité de votre organisation à appliquer les compétences de la méthode SAFe, qui sous-tendent l’agilité métier.

Chaque dimension regroupe des indicateurs spécifiques que vous pouvez suivre au niveau de l’équipe, du PI, du portefeuille et du Solution Train.

Voici quelques exemples de KPI pour chaque dimension :

Quel rôle jouent les responsables dans cette nouvelle culture ?

Les responsables doivent adopter un rôle de conseiller et d’animateur plutôt que de contrôleur. Ils guident leurs équipes vers la création de valeur continue, éliminant les obstacles et goulots d’étranglement. Pour cela, ils doivent acquérir des compétences en leadership agile : apprentissage continu, adaptabilité, résilience, écoute active.

Pour en savoir plus sur le leadership agile, nous vous recommandons l’article suivant : « Adopter le leadership agile »

Conclusion : SAFe, un chemin complexe, mais nécessaire vers l’agilité

La mise en œuvre de SAFe est une entreprise complexe qui demande une préparation minutieuse, une formation adéquate et un engagement à tous les niveaux de l’organisation. En suivant ces sept étapes clés, vous pouvez transformer vos processus et optimiser la création de valeur. Adopter SAFe ne se résume pas à appliquer une méthodologie ; c’est un changement culturel profond qui favorise l’innovation et la collaboration. Pour réussir, il est essentiel de mesurer les progrès, d’adapter continuellement les stratégies et de maintenir une communication transparente entre toutes les parties prenantes.

Pour en savoir plus sur la méthode SAFe et découvrir comment Triskell peut vous accompagner dans cette transformation, demandez une démonstration dès aujourd’hui.

Demander une démonstration du logiciel Triskell

Vous cherchez à appliquer la méthode SAFe dans votre société ? Demandez une démonstration personnalisée pour découvrir comment le logiciel Triskell peut vous y aider. Triskell est une plateforme partenaire de SAFe.

Cela pourrait vous intéresser

TRISKELL |  NEWSLETTER 

Tous les 1ers mardis du mois, recevez les meilleurs conseils et bonnes pratiques du PPM et du pilotage